Droit d'être notifié

Si une violation de données compromet les données personnelles d’un individu, l’individu a dispose d'un droit d'être informé dans les 72 heures après avoir pris connaissance de la violation.

Retour